La mémoire des glaciers est un mythe aux confluences de la science et de la fiction, premier volet d’une trilogie de l’origine et l’existence de l’homme jusqu’à son évolution. Le film a pour point de départ la découverte de la comète Tchourioumov-Guérassimenko, comète qui pourrait contenir une explication sur l’origine de la vie sur terre. L’installation vidéo raconte le tragique effondrement d’un glacier au Sud de la Patagonie évoquant les amputations d’un corps gangrené. Au cœur de ces roches organiques – comète et glaciers – sont préservés de manière égale la vie et la disparition. Angelika Markul y révèle les secrets qu’ils conservent (réels ou fictionnels) à travers des images teintées de mystère.

Expositions
«Bienalsur», Centro Cultural Néstor Kirchner, Buenos Aires, Argentine, 2017